Asta Gröting
The History of Tools is the Open Book of Human Psychology, 2017
Kunstraum Dornbirn, Austria. Foto : Kapeller.

Thierry Leviez (3)

L’exposition sans les œuvres. Le cas des exposit. d’objets dans le champ de l’art.

Mercredi 20 mai 2020

Cette séance commencera par une étude sur la notion d’ « agentivité » telle que définie par Alfred Gell. Cette approche anthropologique de l’art théorisée à la fin des années 90 nous permettra de penser l’œuvre, au-delà des critères esthétiques, comme un faisceau d’intentionnalités, comme le réceptacle d’une somme d’intentions. En matière de scénographie d’exposition, cette notion est essentielle puisqu’elle rapporte à l’œuvre un ensemble de paramètres situés dans son entourage plus ou moins proche. Et pour étudier les effets de l’agentivité en scénographie, nous passerons par un cas d’étude : celui des expositions d’objets organisées dans le champ de l’art. Nous remonterons le fil d’une généalogie d’expositions liées les unes aux autres, des théories du Werkbund allemand au début du siècle, à la fameuse exposition du MoMA «Machine Art » en 1934 et jusqu’aux recherches de Max Bill et Richard Hamilton après-guerre. Des expositions sans œuvres qui font pourtant partie de l’histoire de l’art.

Thierry Leviez est responsable du service des expositions aux Beaux-Arts de Paris.

L'entour.org 

scénographie.exposition@gmail.com

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

2020

Histoire et technique de la scénographie d'exposition

Séminaire de Master

Beaux-Arts de Paris 

Ecole nationale supérieure

d'architecture Paris-Malaquais

L'entour