Image-empty-state.png

Vue de l’exposition du Monde de l’art, Saint-Pétersbourg, salles de l’Académie des beaux-arts, 1901 Reproduction photographique parue dans la revue Le Monde de l’art, 1901, vol. 1, n°4, p.102.

Elitza Dulguerova

L'exposition dans l'avant-garde russe prérévolutionnaire (1900-1916)

Mercredi 11 mars 2020

Elitza Dulguerova revient sur un ensemble d'expositions de groupe de 1900 à 1916, organisées, imaginées et expérimentées par Sergueï Diaghilev, Mikhaïl Larionov, Kazimir Malevitch ou Vladimir Tatline, dans lesquelles l'exposition prend part aux oeuvres, et inversement. L'examen très concret des conditions de présentation physiques (organisation spatiale, effets d'accrochage), temporelles (durée, précarité, récurrence) et publiques (usage de la photographie, rapport aux médias de masse, au commerce de l'art) permet d'approcher de près les utopies qui sont au coeur de l'art d'avant-garde : agir sur l'expérience sensorielle et temporelle des spectateurs, faire de l'espace public un paramètre et un prolongement de l'oeuvre. À ces utopies, l'exposition offre une institution précaire.

Elitza Dulguerova est maître de conférences en théorie et histoire de l'art contemporain à l'Université de Paris I. Ses recherches portent sur les avant-gardes historiques, sur l'histoire sociale de l'art en Russie / URSS et, parallèlement, sur l'exposition comme enjeu artistique et public dans l'art moderne et contemporain.

APPEL-ENJALBERT-HOLLEIN.jpg