Image-empty-state.png

The Model: A Model for a Qualitative Society, Stockholm, 1968.

E. Mittmann, S. Quantin et E.L. Pelkonen

Histoire des expositions d'architecture

Mercredi 19 janvier 2022

10h : Elke Mittmann
ENSA de Strasbourg/Maison de l’architecture du Centre-Val de Loire
« Les espaces didactiques de démonstration – représentations et discours analytiques de l’architecture moderne et de la ville moderne en exposition depuis 1923 »

11h : Stéphanie Quantin-Biancalani
Cité de l’architecture et du patrimoine
« Les expositions de la Cité de l’architecture et du patrimoine. Archives, méthodes et réflexions sur un nouvel instrument de recherche »

12h : Eeva-Liisa Pelkonen
Yale School of Architecture
« Exhibitions that Transformed Architecture »


Détail des interventions :

Elke Mittmann
« Les espaces didactiques de démonstration – représentations et discours analytiques de l’architecture moderne et de la ville moderne en exposition depuis 1923 »

La conférence se base sur son habilitation à diriger des recherches, soutenue en 2021, qui défend la thèse selon laquelle naît, dans le sillage des avant-gardes soviétiques post révolutionnaires et du Mouvement moderne en architecture, un nouveau paradigme d’expositions conçues comme des espaces de démonstration. Cette forme d’exposition s’épanouit pleinement dans le contexte politique des social-démocraties allemandes et viennoises après la Première Guerre mondiale. La redécouverte de ces espaces didactiques, réalisées dans un peu moins d’une dizaine de pays, essentiellement en Europe, en Allemagne, Autriche, Angleterre, France, Italie, Tchécoslovaquie … se veut une contribution critique à un débat qui ne cesse de s’amplifier depuis le début des années 2000, sur l’histoire des expositions et des pratiques curatoriales en architecture, au moment même où l’on assiste depuis une vingtaine d’années à une accélération de la muséification des artefacts architecturaux et à la multiplication des Biennales ou des Triennales. La conférence présentera à travers deux expositions deux stratégies différentes de représentation : l’exposition « Wohnhochhäuser » de Walter Gropius et d’Alexander Schawinksy, réalisée dans le cadre de l’exposition « Deutsche Bauausstellung Berlin » en 1931 et l’exposition, organisée sous la direction de l’architecte Piero Bottoni autour du Quartier Triennale Otto à l’occasion de la huitième Triennale à Milan en 1947.

Historienne de l’art et de l’architecture, commissaire d’exposition et enseignante-chercheuse, Elke Mittmann, détient un doctorat et une habilitation à diriger des recherches. Spécialiste du mouvement moderne, de l’histoire de l’architecture industrielle, de la reconstruction architecturale et urbaine en France et en Allemagne après 1945 et de l’histoire des expositions en architecture, elle a travaillé pendant longtemps à la Fondation Bauhaus Dessau. Depuis 2011 elle dirige la Maison de l’Architecture Centre – Val de Loire et elle est maître de conférences, titulaire, à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Strasbourg en histoire et cultures architecturales.

*

Stéphanie Quantin-Biancalani
« Les expositions de la Cité de l’architecture et du patrimoine. Archives, méthodes et réflexions sur un nouvel instrument de recherche »

Depuis 2020, la Cité de l’architecture et du patrimoine étudie un projet de base de données des archives des expositions du musée des Monuments français (1882-2004), de l’Institut français d’architecture (1981-2004) et de la Cité elle-même (depuis 2004), afin de préserver et de transmettre la mémoire de ces événements éphémères que sont les expositions. Symbole de l’identité culturelle et scientifique de l’institution, l’exposition considérée dans une perspective historique permet aussi de reconstituer, en filigrane, l’histoire de trois institutions qui ont été, chacune en leur temps, un acteur clé dans la diffusion de la culture architecturale. Si l’apport de l’exposition à l’écriture de l’histoire des arts est aujourd’hui reconnu, la création d’un nouvel outil à destination des chercheurs soulève de nombreuses questions épistémologiques et méthodologiques. À l’issue d’une phase exploratoire d’analyse de corpus numériques comparables et d’une phase de concertation sur le modèle conceptuel, cette présentation vise à partager, notamment à travers la question de la scénographie, les interrogations actuelles sur les matériaux de la recherche, les méthodes de modélisation et d’indexation, ainsi que les enjeux de la numérisation.

Diplômée de l’École pratique des hautes études, de l’École du Louvre et de l’Institut national du patrimoine, Stéphanie Quantin-Biancalani est conservateur du patrimoine depuis 2011. Elle a exercé en tant que conservateur des monuments historiques (2011-2014) au sein de la Direction régionale des affaires culturelles de Lorraine, avant de rejoindre l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) en qualité de pensionnaire pour le domaine Histoire de l’architecture (2014-2015). Depuis 2016, elle est responsable de la collection d’architecture moderne et contemporaine à la Cité de l’architecture & du patrimoine.

*

Eeva-Liisa Pelkonen
« Exhibitions that Transformed Architecture »
Eeva-Liisa Pelkonen will present material from « Exhibit A » book and address its central thesis: how exhibitions “transformed architecture” and vice versa, how architecture transformed exhibition culture.

Eeva-Liisa Pelkonen, Assistant Dean and Professor, Yale School of Architecture
MArch Tampere University of Technology, 1991 – Masters of Environmental Design, Yale University, 1994 – PhD Columbia University, 2002

« I have taught both architectural design and history-theory at the Yale School of Architecture for the past twenty-five years. While such “double-duty” has become somewhat rare in the increasingly specialized academic environment, I am convinced that the range helps me facilitate the interplay between verbal and visual knowledge, between thinking and doing that I believe lies at the heart of architectural education. Overcoming the artificial fault line between history-theory and design teaching is my main pedagogical goal.
My scholarly interests cover 20th Century European and American art and architecture, art and aesthetic theory, and history of ideas. I have authored several prize-winning books in the area: Achtung Architektur! Image and Phantasm in Contemporary Austrian Architecture (MIT Press/Graham Foundation, 1996), Alvar Aalto: Architecture, Modernity and Geopolitics (Yale University Press, 2009), which won the Alice Davis Hitchcock Prize given annually by SAH for the best piece of scholarship in the field by North American writer; and Kevin Roche: Architecture as Environment (Yale University Press, 2011). I am also co-editor with Donald Albrecht of Eero Saarinen: Shaping the Future (Yale University Press, 2006), which won the Philip Johnson Award, given also by SAH annually for the best exhibition catalogue and the Bannister Fletcher Award, given by the London Authors Club annually for the best book in art or architecture. My most recent book Exhibit A: Exhibitions that Transformed Architecture, 1948-2000 was published by Phaidon in 2018. My next book Untimely Moderns: How Modern Architecture Discovered Future in the Past, which posits disregard for chronological time as a hallmark of 20th century architecture, will be published by Yale University Press in spring 2023. I am also finishing a book entitled Le Carré Bleu: Legendary Little Magazine of Modern Art, Architecture, and Urbanism for Getty.
In addition, I have published scholarly essays, book chapters, and articles in various anthologies and journals including AA Files, Daidalos, Finnish Architectural Review, Getty Research Magazine, Log, Perspecta, PIN-UP, and SOM Journal, as well as exhibition catalogs. My curatorial experience includes working in various capacities in exhibitions Eero Saarinen: Shaping the Future, Kevin Roche: Architecture as Environment, Alvar Aalto: Second Nature, and Le Carré Bleu: A legendary little magazine from Helsinki, 1958-1961. My scholarly and curatorial work has been supported by Getty, the Graham Foundation, the Finnish Academy of Arts and Sciences, and the Austrian Ministry of Science and Research. »

APPEL-ENJALBERT-HOLLEIN.jpg