Image-empty-state.png

En écrivant des livres sous les pins, Wang Meng (1279 - 1368) Feuille d'un double album monté en rouleau vertical 66,7 × 70,5 cm, Cleveland Museum of Art.

Dominique Figarella

Une histoire profonde de l’exposition

Mercredi 13 novembre 2019

Dominique Figarella replace l’exposition dans le temps long d’une histoire qu’il fait remonter à l’art pariétal. Il identifie en particulier un moment, celui où sont fondées les premières cités antiques, qui correspond à l’introduction d’une césure dans le vivant, littéralement matérialisée par l’érection des murs d’enceinte. A l’issue de cette séparation irrémédiable, toute idée de nature ne sera plus qu’un souvenir nostalgique et domestiqué, et la continuité de la vie remplacée par une succession d’ersatz, de l’invention de la campagne et du paysage à l’histoire des jardins. Autant de dispositifs dont l’exposition est un lointain descendant. Le titre de son intervention est une adaptation de l’essai “Homo Domesticus, une histoire profonde des premiers États” de l’anthropologue américain James C. Scott.

Dominique Figarella est artiste. Né en 1966, il vit et travaille à Paris et Montpellier. Il est professeur aux Beaux-Arts de Paris. En 2009, une exposition personnelle lui est consacrée au Musée de Sérignan, ainsi qu’au Carré Sainte Anne à Montpellier ; et en 2010 au Life à Saint-Nazaire. En 2010-2014, il présente "Soapéra", un travail effectué en collaboration avec la chorégraphe Mathilde Monnier, au Centre Pompidou, à Montpellier, Francfort et Utrecht. En 2011, ses œuvres sont montrées dans le cadre d’expositions collectives : "Incidents Maîtrisés" à l’Espace d’Art Concret, Mouans-Sartoux, "La peinture autrement" au Musée Chagall de Nice et pendant le Printemps de Septembre au Lieu commun (Toulouse) avec Sarah Tritz. En 2013 : "Entrée Libre Mais non obligatoire" à la Villa Arson (Nice) ; "l’exception culturelle" au Centre d’art contemporain de Meymac. En 2014 : "Le Mur", la collection d’Antoine de Galbert à La Maison Rouge, Paris ; "Des pas dans l’escalier" au Frac Basse Normandie. La galerie anne barrault lui a consacré une exposition personnelle en 2016, année où il expose également au Portique au Havre.

https://galerieannebarrault.com/artiste/dominique-figarella/

Bibliographie

Keith Basso « l’eau se mélange à la boue à ciel ouvert »
Freud « l’homme Moïse »
Bruno Karsenti « Moïse ou l’idée de peuple »
Edouardo Könh « Comment pensent les forêts »
André Leroi Gourhan « Le geste et la parole » « les religions préhistoriques »
M.Mauss « les techniques du corps »
James C scott  « Zouma » « Homo domesticus »
Michel de Certeau « Histoire de la psychanalyse »
Augustin Berque « la mésologie »
Jacob von Uexkull « monde animal monde humain »
Jean Paul Demoule (tout sur le néolithique)
Tim Ingold « brève histoire des lignes » « faire » « marcher avec les dragons »

APPEL-ENJALBERT-HOLLEIN.jpg