Image-empty-state.png

Meschac Gaba, Perruques Architecture Émirats Arabes Unis
Performance, film still, 9 March 2019. – Image courtesy Sharjah Art Foundation
Curated by Claire Tancons

Claire Tancons

Performance processionnelle et conscience historique diasporique

Mercredi 16 mars 2022

De quoi la réémergence de la performance processionnelle dans les pratiques artistiques contemporaines est-elle le signe? En quoi pourrait-elle être le reflet d'une diasporisation croissante des sociétés contemporaines et d’une conscientisation accrue de l’importance de la présence publique de masse d’identités ménorées à l’époque de MeToo et Black Lives Matter? De quel ressort une forme curatoriale de la performance processionnelle pourrait-elle être à l'ère des restitutions d'objets en quête d'une remise en circulation sensible et sensée ?

Je fais retour sur une décennie de pratique curatoriale de la performance processionnelle sous diverses formes dans le champs de l'art contemporain mondialisé des biennales internationales, de celle de Gwangju en 2008 à celle de Sharjah en 2019. Mue par une conscience historique diasporique, empruntant notamment à la culture publique cérémonielle afro-diasporique, du mas’ de Trinidad aux second lines de la Nouvelle Orléans mais aussi aux formes d’adresses publiques de protestation dans les manifestations altermondialistes et anticapitaliste où carnaval et capital s’affrontent, j’inscris aussi mon projet dans le cadre d’une tradition millénaire dont je réinterroge ici le rapport historique au musée et peut-être aussi la dimension préfigurative d’un nouveau type de monstration.

Diplômée du 1er Cycle d’Histoire de l’Art et du 2ème Cycle de Muséologie de l’École du Louvre et du MA en Histoire de l’Art de l’Institut Courtauld, j’ai aussi suivi la formation d’étude curatoriale du Whitney Museum Independent Study Program. Outre les biennales de Gwangju (2008) et de Sharjah (2019), j’ai aussi contribué ou organisé les biennales de Prospect New Orleans (2009) ; Cape Town (2009) ; Bénin (2012) et Göteborg (2013). Parmi d’autres projets notables En Mas’ : Carnival and Performance Art of the Caribbean (avec Krista Thompson ; CAC New Orleans et Independent Curators International ; 2014—2017) ; Up Hill Down Hall : An Indoor Carnival (Turbine Hall, Tate Modern, Londres 2014) ; Tide by Side (Faena Art, Miami Beach, 2016). Mon travail a bénéficié de nombreuses bourses de voyage, recherche et production des Foundation for Arts Initiatives, Prince Claus Fund, Andy Warhol Foundation, Creative Capital, et été reconnu par le prix de l’exposition de la Emily Hall Tremaine Foundation (2014). J’ai été professeure invitée du Graduate Center de City University of New York (2020) en tant que la première Mellon Global Curatorial Professor et professeure invitée du MA Curatorial Practice de la School of Visual Arts (2021). Je rédige actuellement mon livre Roadworks sur la performance processionnelle et élabore un projet curatorial sur la jeune génération d’artistes des Amériques et de l’Amazonie créole, conçu comme une drive décoloniale en territoire muséal.
Je suis née et ai grandi en Guadeloupe, vit en diaspora et travaille in situ.

APPEL-ENJALBERT-HOLLEIN.jpg